Comment créer une dynamique positive de développement ?

Ce n’est pas notre connaissance qui fait la différence, c’est la mise en action qui donne du résultat. Lire autant de livres que possible, suivre des séminaires, écouter des podcasts, tout ceci nourri notre mémoire, notre savoir, et ce n’est pas suffisant pour atteindre un objectif.

La création de synapses est favorisée par l’apprentissage par l’action, par le mouvement, par le corps.

En effet le corps et le cerveau sont reliés par des voies nerveuses.

Du cerveau aux organes moteurs et effecteurs  (muscles, glandes,…) ce sont les nerfs efférents, on dit en Top Down, le cerveau donne des instructions au corps.

Et inversement, le corps par ses voies afférentes, informe le cerveau de sa situation et de son état en temps réel. Ainsi le système central (cerveau et moelle épinière)  analyse et ajuste si besoin. Ici on parle du Bottom Up.

Ce qui est intéressant c’est que la voie bottom up est riche de 8 nerfs afférents contre 2 en voie afférentes, on peut constater la puissance du corps pour influencer le centre mental.

Ratio d’échange nerveux 80/20

L’objectif est d’utiliser le meilleurs des 2 systèmes, d’optimiser l’utilisation de nos ressources pour se développer. C’est à dire créer de nouvelles constructions neuronales pour créer de bons conditionnements orientés solution, c’est utiliser son corps et son esprit de façon harmonieuse pour atteindre la cible.

Comment faire ?

Définir un objectif  EP ED (état présent et état désiré)

Pour en savoir plus sur la clarification d’objectif tu peux télécharger mon ebook ici : mettre le lien

  • passer à l’action, même une petite action,
  • observer le résultats
  • comparer avec le résultat souhaité EP =ED ?
  • si résultat = ED état désiré  alors ok parfait passons à la prochaine action.
  • le résultat ne correspond pas à mon attente :

ce n’est pas un échec, c’est un résultat  certes différent de celui attendu

            ici j’ai de l’information supplémentaire je peux débriefer et faire un constat et proposer une       action alternative, procéder à un ajustement jusqu’à l’atteinte du résultat attendu.

La formule de Tim Gallway dans son livre « The inner game »  est : P=(p-i) x M

P = performance

(p-i) = potentiel – interférences

M = motivation

La performance est égale au potentiel moins les interférences le tout multiplié par la motivation.

Ici on met à jour le potentiel.

boucle de développement

Comment je réagis face à un résultat positif et ou négatif ?

Quel apprentissage, ou quelle leçon je tire de chaque action et de son résultat ?

Est ce que je conscientise la mise à jour de ce potentiel ?

Cette pratique permet la stimulation positive, d’entrer dans un cercle vertueux, de faire de chaque situation une possibilité dynamique de croissance.

Faites en un challenge, un jeu une action ludique de mouvement, tout est mouvement dans la nature vivante, soyez vivant alors Go !

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)

Laisser un commentaire